Sortie de Lanfeust mag n°186

Lanfeust magLes navires coulent, les marins meurent, la Mer ne va pas bien. Le problème est identifié et la solution toute trouvée. Toutefois, les pirates désignés pour régler la question ne sont pas vraiment tentés par cette aventure…
Le 24 septembre 2013, c’était la date de sortie du numéro 3 de la revue Étherval dont le thème est : « la Mer ». Ce fut pour moi l’occasion de voir arriver ma troisième publication, celle de ma nouvelle Au nom du Père aux formats numérique et audio.
C’est bien cool tout ça, mais pourquoi est-ce que je reviens avec ce vieux truc, vous demandez-vous peut-être ! Tout simplement parce que cette fameuse nouvelle vient d’être rééditée dans le Lanfeust mag de ce mois ! Si vous l’ignoriez, il s’agit d’un magazine orienté aventure/fantasy/science-fiction qui traite de l’actualité de la BD à venir aux éditions Soleil et qui fait un peu de place aux écrivains.
J’avais déjà tenté ma chance avec d’autres textes sans toutefois parvenir à convaincre la rédaction.
Je n’aime pas vraiment réutiliser des écrits, mais force m’a été d’admettre qu’Au nom du Père possédait à mes yeux un certain potentiel et qu’il aurait été dommage de faire une croix dessus sous prétexte qu’il avait déjà trouvé acquéreur une première fois. Après réflexion, j’ai donc décidé de suivre mon intuition et de le soumettre de nouveau. Intuition qui, comme vous pouvez le constater, s’est révélée payante.
En parlant de « payante », précisons que Lanfeust mag est, à ma connaissance, l’un des seuls magazines du petit monde de la SFFF qui rémunère la contribution et ça, ça fait bien plaisir. D’abord parce que gagner un peu d’argent supplémentaire ne fait jamais de mal (quoi ? Vous pensiez que je n’écrivais que pour la beauté de l’Art ? Pas tout à fait), mais aussi, et même surtout ! parce que ça me prouve que quelqu’un est prêt à débourser une somme donnée pour s' »offrir » ce que j’écris, qu’il reconnaît ainsi une certaine qualité dans l’œuvre et le fait qu’activité artistique rime avec travail, quoi qu’on en dise. Et pour moi qui m’acharne à tenter de devenir un professionnel, c’est une belle reconnaissance.

Deux mots sur le texte…

Le thème d’Étherval, la Mer, ne m’inspirait rien d’autre qu’une image : celle de deux naufragés à la dérive sur un radeau. Le sujet était vaste, le plus difficile était de maintenir la Mer au centre du récit.
Assez vite, il ne m’est plus resté qu’un seul infortuné personnage, devenu pirate, parce que j’ai toujours éprouvé un grand intérêt pour l’univers des flibustiers et le parfum d’aventure qui en émane. L’histoire à lentement pris forme, d’autres personnages sont arrivés et l’intrigue s’est déroulée petit à petit. Même si je reconnais volontiers que cette dernière n’a rien de sensationnel, j’ai compris que je tenais quelque chose une fois l’histoire terminée.
Sans fausse modestie, je suis un auteur plutôt critique au sujet de mon propre travail, souvent peu satisfait de ma production même quand j’arrive à la faire publier. Au mieux, je trouve ça sympa, sans plus. Mais ce n’est pas grave, ça me fait avancer, me motive à vouloir toujours m’améliorer. Avec Petite Miss à mort, j’estime qu’Au nom du Père compte parmi ce que j’ai pu écrire de meilleur jusqu’à présent. Ce qui fait la force de ce texte, ce sont surtout ses personnages, une belle équipe de forbans que j’ai beaucoup apprécié faire vivre et avec lesquels je n’en ai certainement pas terminé.
Donc vous l’aurez compris, si vous étiez curieux(se) de découvrir mon univers et que pour cela vous ne souhaitiez lire qu’un seul texte (ce serait dommage, avouez), voilà une pièce de choix.
Rassurez-vous, vous pouvez aussi le lire si vous aimez déjà ce que je fais (et c’est sympa, merci, vraiment), pas de problème !

Se procurer ce magazine sur le site de l’éditeur

Advertisements

Posted on mai 5, 2015, in Actualité and tagged , , , , . Bookmark the permalink. 3 commentaires.

  1. Oui, c’est une belle reconnaissance. 🙂

    J’attends que tu développes cet univers dans un roman, maintenant ! ^_^

Se fendre d'un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: