Sortie de l’anthologie Promenons-nous dans les bois…

10448810_10151914646584058_8407525307737667302_nL’inconnu le lui a dit : si Gaëlle accepte de participer au jeu et remporte la partie, elle gagnera une énorme somme d’argent. De quoi régler tous ses problèmes, non ? Oui…, mais les risques…

Promenons-nous dans les bois… Voilà qui sonne très conte de fée, vous ne croyez pas ? Pour ma part, j’ai tout de suite trouvé que le thème de cette anthologie proposé par le collectif Otherlands collait très bien avec mon texte, Nouvelle partie.
À l’origine, ce dernier a d’ailleurs été écrit dans le cadre d’un autre AT de l’Imaginaire qui proposait aux auteurs de revisiter le classique de Charles Perrault : le petit Chaperon rouge. Nouvelle partie avait été retenu, mais l’anthologie n’est jamais sortie car l’éditeur… eh bien, disons qu’il avait changé d’avis au dernier moment. Sympa, non ? Un coup dur et une preuve supplémentaire que tout qui porte le titre « éditeur » ou « anthologiste » ou « directeur littéraire » et assimilés n’est pas forcément un professionnel sans reproche qui sait ce qu’il fait. Conseil en passant donc, pour les débutants qui se lancent dans la jungle des ATs et ont la chance de voir leur premier texte retenu : ne soyez pas prêts à accepter n’importe quoi ! Ne vous pliez pas à toutes les concessions juste pour avoir la satisfaction de voir votre nom sur une couverture. Je ne veux pas jouer les rabat-joie, mais c’est un plaisir très surfait qui ne mérite pas que vous passiez tout à un anthologiste. Lisez bien les détails de publication avant d’envoyer un texte, n’hésitez pas à poser des questions si vous manquez d’infos, demandez un contrat quand il y a de l’argent en jeu et qu’on ne vous le propose pas spontanément… Je sais que vous craindrez de passer pour un/une emmerdeur/emmerdeuse, mais ne vous en faites pas, vous prouverez au contraire que vous prenez l’écriture au sérieux, en professionnel(le), et que certains seraient bien inspirés de suivre votre exemple.

Deux mots sur le texte…

Cette parenthèse refermée, vous aurez donc compris que mon texte s’inspire du petit Chaperon rouge tout en se teintant d’une touche d’horreur supplémentaire (oui parce que la version originale, non édulcorée, donc, c’est pas gentillet). Écrire une nouvelle de la longueur de Nouvelle partie en partant d’une base si maigre (on n’y pense pas, mais le conte est vraiment court) n’aura vraiment pas été une partie (haha) de plaisir, mais je suis globalement satisfait du résultat. Oui, globalement. Ça aurait pu être mieux, mais alors je me serais éloigné de la source en ajoutant des péripéties et/ou des personnages, par exemple. Et ce n’était pas mon but.
Je vous invite donc à faire la connaissance de Gaëlle et à découvrir sa réaction quand un inconnu va lui proposer une incroyable somme d’argent si elle participe et remporte un jeu très spécial…
Alors, la balade vous tente ? Si c’est le cas, j’espère que vous l’apprécierez. Et ne vous essoufflez pas trop vite, ce sont douze textes d’auteurs différents qui vous attendent !

 Se procurer cette anthologie sur le site du distributeur

Advertisements

Posted on novembre 13, 2014, in Actualité and tagged , , , , . Bookmark the permalink. 4 commentaires.

  1. Clairement, on passe pour l’emmerdeuse/eur de service (même si on est poli et tout) mais c’est une collaboration du travail, logique qu’il y ait un contrat et une procédure à suivre en cas de publication.

    Sinon, ben, congratz, toussa quoi. 😉

    • Plus j’avance et plus je me rends compte que ce qui nous paraît logique ne l’est vraiment que pour une minorité de gens dans le milieu. Pour beaucoup, on devrait apparemment se contenter d’être content d’être publié et puis c’est tout.
      Sinon, ben, merci et tout 🙂

      • Bien d’accord, c’est assez déprimant de voir tant de gens qui considèrent qu’écrire ne peut pas être un métier puisque c’est un art. En quoi ça arrête les autres artistes professionnels ? Mais félicitations pour ta participation à cette anthologie ! Je ne suis pas fan d’horreur, mais le résumé est intriguant. 😉

        • Maintenant, je n’essaye plus de convaincre les gens et je trace ma route, c’est du temps de gagné dans la poursuite de mon objectif 😉 Et merci ! J’ai plus qu’à sortir d’autres textes pour tenter de retenir ton intérêt 😛

Se fendre d'un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d bloggers like this: